Votre navigateur n'est pas à jour ! Téléchargez la nouvelle version.

cousinade chez les cassou // 08/11/2018

Accueil > La Gazette > cousinade chez les cassou
cousinade chez les cassou

Il y a quelques jours, Denis Cassou(*) aidé de Maryse avait organisé une bien sympathique « cousinade »  qui rassemblait la descendance de Zelia et de Marcel Cassou. L’occasion  pour eux de réunir une grande famille dans un moment heureux et de rendre un bel hommage à leurs parents disparus. Seul bémol, Juliette et Gustave  n’avaient pu se rendre à cette fête pour remplir les cases d’un arbre généalogique qui a, bien sûr, ici, la forme d’un robuste chêne. Mais, contre vents et marées,  ils étaient une cinquantaine, venus des quatre coins de France  à s’être pliés à ce déplacement à Juillan  où le nom de Cassou résonne particulièrement. Les plus anciens se souviendront des quatre frères : Gustave, Jean, Henri et Germain, solides et rugueux gaillards qui « dans toutes les tempêtes défendaient des orages ». Ils ont gravé, à leur époque, les heures de gloire du rugby bigourdan et laissé une trace indélébile dans la vie juillanaise. D’autres les suivront ensuite comme André, Gérard, Jean-Jacques, Serge puis Denis, Christophe, Richard et bien d’autres. Aujourd’hui, bon sang ne saurait mentir, la relève est aussi assurée par Bastien, Florian, Dorian ou Yanis. Alors, même si, depuis bien longtemps, les vents ont redoublé leurs efforts et si de malheureuses tempêtes ont mis la lignée à l’épreuve, les Cassou sont toujours là et ils n’ont pas rompu à la tradition de se retrouver autour de leurs racines.

P.B.

(*)En gascon, cassou veut dire chêne.

 

Juillan