Votre navigateur n'est pas à jour ! Téléchargez la nouvelle version.

un bon accueil // 07/02/2019

Accueil > La Gazette > un bon accueil
un bon accueil

Dans les communes de moins de 10 000 habitants, la population française est recensée tous les 5 ans. Ce recensement est en cours dans notre commune et est effectué par une dizaine de personnes qui ont été recrutées par la mairie.

Emmanuela Gimenez Salcedo fait partie de ce groupe. Elle est juillanaise depuis 3 ans et demi et est employée  à la cantine scolaire de la commune. Tous les jours, dimanche y compris, elle se rend au domicile des juillanais afin de faire compléter un formulaire.

Questions à Emmanuela :

Quelle démarche avait vous fait pour participer à ce recensement?

« J’ai été demander à la mairie s’ils avaient besoin de moi. Ils m’ont dit que oui. Ils m’ont inscrite sur une liste puis m’ont dit que c’était OK. »

Comment se passe le quotidien ?

« Mieux que je le pensais. Je suis assez timide et assez réservée, donc, aller chez les gens n’était pas évident pour moi.  Mais je peux constater que l’accueil des juillanais est vraiment très chaleureux et je suis maintenant rassurée. »

De combien de foyers juillanais vous occupez vous ?

« J’ai deux cent vingt huit habitations à visiter. Il y a des logements fermés, des résidences secondaires et je dois faire tout cela. Le recensement doit être terminé au 16 février. Ce serait bien que toutes les personnes aient répondu un petit peu avant pour ne pas avoir à les relancer. »

Sous quelles formes se font les réponses au questionnaire ?

« Il y a beaucoup de personnes qui remplissent  le formulaire sur Internet, même les personnes d’un certain âge sont partantes pour le faire de cette manière, quitte à aller jusqu’à la mairie, puisque celle-ci a mis à disposition une personne qui peut les aider dans cette démarche. »

Notons que les réponses aux questionnaires du recensement sont obligatoires. Outre le moyen de comptabiliser les habitants d’une commune, le recensement sert, aussi, à connaître le mode de vie professionnel et social des habitants, à définir les moyens de fonctionnement des communes. L’Insee est le seul organisme habilité à exploiter les questionnaires, et ce, de façon anonyme.

P.B.

 

Juillan